> retour aux actualités

Le cobaye à la maison

28/01/2022

Le cobaye à la maison

Très présent au sein des familles françaises, le cobaye est un animal très apprécié. Si vous souhaitez accueillir un cobaye dans votre foyer, vous trouverez ci-dessous les indications nécessaires pour lui assurer une vie sereine.

 

En savoir plus sur le cobaye

Le cobaye est un petit rongeur à dominante herbivore, c’est-à-dire qu’il se nourrit essentiellement de végétaux. Il vit le jour, contrairement au hamster qui est nocturne, ce qui permet  d’avoir plus de temps à partager avec lui.
Ce petit animal vient d’Amérique du Sud où il était déjà domestiqué par les Incas.
Le cobaye peut vivre entre 5 et 8 ans et pèse à l’âge adulte entre 900 et 1100 grammes.
Le cochon d’Inde s’exprime beaucoup par des petits cris que vous parviendrez à traduire facilement si vous y êtes attentif. Il aime les câlins, les caresses et est un super compagnon pour les enfants respectueux !

 


Son habitat

A l’état sauvage, le cobaye vit en groupes de plusieurs individus. C’est donc un animal qui n’aime pas la solitude. Il est donc important d’avoir assez de temps à lui consacrer et de lui offrir une cage assez grande pour lui permettre de s’occuper, de se dépenser…

 

Il est même conseillé d’adopter deux cochons d’Inde, mais il faut prendre quelques précautions : le risque de reproduction et la taille de la cage qui doit être assez conséquente pour éviter les conflits liés au territoire. Les femelles cohabiteront bien, alors que deux mâles dans une même cage risquent de poser problème.

Pour un cobaye, la taille minimum de la cage sera de 70x50x40 cm environ. Évitez les courants d’air, l’humidité et la chaleur. Pour deux cobayes, prenez la cage la plus spacieuse possible. Certaines mesurent 1m de longueur sur 40 ou 50 cm de largeur. Plus leur espace de vie sera grand, moins il y aura de conflits de partage de territoire.

Il faudra, bien sûr, lui offrir ou leur offrir des moments de liberté sous surveillance dans la maison. Un instant privilégié pour renforcer les relations entre vous, jouer, câliner…

Le fond de la cage sera recouvert d’une litière végétale douce non agressive pour les pattes et celle-ci devra être changée très régulièrement.

 

 

Son alimentation

Comme nous l’avons vu, le cochon d’Inde est un rongeur essentiellement herbivore. Il est très important de respecter une alimentation lui convenant sous peine de voir apparaître des pathologies graves. Attention, tout trouble digestif peut être mortel pour un petit rongeur.
Il existe des aliments industriels qui répondent parfaitement aux besoins nutritionnels de votre cobaye à condition d’en choisir un de qualité. Il faut le choisir sous forme de granulés pour éviter le tri et donc les carences. Pour information, voici les besoins du cobaye :
- 10 à 16% de fibres ou cellulose
- moins de 16% de protéines (jusqu’à 20% pour un animal en croissance)
- 3% de lipides
- environ 9% de minéraux

 

De plus, le cobaye ne synthétise pas la vitamine C, beaucoup de granulés en contiennent, mais la conservation dans le temps de cette vitamine est délicate et nous vous conseillons de supplémenter votre cobaye en vitamine C quelle que soit son alimentation.

En plus des granulés, les cobayes ont besoin d’autres aliments, pour limer leurs dents qui poussent en permanence, pour s’occuper à grignoter et pour leur équilibre digestif : du bon foin à volonté, mais aussi quelques herbes (séchées ou fraîches) et des légumes.

Attention, choisissez des légumes non traités. Lavez-les bien et séchez-les avant de les donner à votre animal. De plus, introduisez chaque nouvel aliment très progressivement. Pour les herbes, cueillez-les dans un jardin sans pesticides ou achetez-les séchées.

En conclusion, l’alimentation équilibrée journalière d’un cobaye se compose de 10 à 20 g de granulés, de 40 à 70 g de légumes et/ou herbes et de foin à volonté. Ne pas oublier l’eau : environ 100 mL par jour d’eau propre et fraîche !

Sa reproduction

Il est déconseillé aux particuliers de faire reproduire ses cobayes. Cela doit être réservé à des professionnels qui savent exactement comment s’occuper de la femelle gestante et des petits, éviter la consanguinité… Toutefois, voici quelques indications qui peuvent vous aider pour éviter la reproduction de vos petits rongeurs ou si une erreur d’inattention parvient !

La puberté est atteinte vers 6 semaines pour une femelle et 10 semaines pour un mâle. La femelle peut être en chaleur tout au long de l’année, sans période spécifique, tous les 15 à 17 jours pendant quelques jours.

La gestation dure en moyenne 68 jours (de 59 à 72 jours). Généralement 2 à 4 petits naissent avec des poils et les yeux déjà ouverts. Ils pèsent alors environ 100 grammes. Le sevrage a lieu vers 3 à 4 semaines, quand les petits ont atteint un poids de 300 grammes.

Pour éviter les portées, il est possible de castrer les mâles à partir de l’âge de 3 mois, même s’il est conseillé d’attendre 5 ou 6 mois.

 

 

 

 

Contact

1 chemin des pluviers
Angle 36 Boulevard des chasseurs
95 800 COURDIMANCHE
Téléphone : 01 34 46 06 50

Horaires

Lundi à vendredi : 8h15 à 19h30
Samedi : 8h15 à 18h30

Consultations sur rendez-vous

Urgences

sur appel téléphonique au 01.34.46.06.50, un répondeur vous communiquera le numéro pour appeler le téléphone portable du vétérinaire de la clinique qui est de garde à ce moment.