> retour aux actualités

PRENDRE SOIN DES OREILLES DE SON CHIEN OU DE SON CHAT

18/09/2019

PRENDRE SOIN DES OREILLES DE SON CHIEN OU DE SON CHAT
Les oreilles de votre chien ou de votre chat sont sensibles.
Les nettoyer fait partie de l’entretien courant que vous pouvez pratiquer à la maison, notamment si votre animal est sensible à ce niveau.
Certains de nos compagnons, du fait de leur race (chiens à oreilles tombantes, à poils longs), ou de leur mode de vie (sorties fréquentes, activités aquatiques...) sont plus volontiers sujets aux infections ou à des atteintes parasitaires.
Ces maladies sont appelées du terme générique d’otites.
 

Quelles sont les maladies des oreilles ?

On peut classer les atteintes de l’oreille externe ou otites externes chez le chien en trois grandes familles :
 
1. Les maladies causées par des acariens, ou gales d’oreilles. Cette parasitose due à Otodectes cynotis est assez fréquente chez les chats vivants en extérieur et chez les chiens qui sont entrés en contact avec des chats atteints. Le plus souvent, cette maladie démange fortement les oreilles de  votre compagnon et se caractérise souvent par la présence de cérumen noirâtre sur le plat interne de l’oreille. L’absence de ce cérumen ne doit pas vous conduire à négliger cette maladie parasitaire. Il faut parfois en effet faire un prélèvement assez profond pour mettre en évidence le parasite. Votre vétérinaire pourra les mettre en évidence avec son microscope.
 
2. Les infections bactériennes et les levures (le plus souvent des malassezia), vont provoquer des douleurs, des rougeurs et occasionner des odeurs désagréables.
 
3. Les autres causes, plus rares, sont aussi très variées : corps étranger (épillet), tumeur, ou encore allergies (alimentaires ou dermatite atopique) qui peuvent entrainer des problèmes de l’oreille externe de votre chien ou chat.
 

Quel traitement en cas d’otite ?

Votre vétérinaire vous prescrira le traitement adapté après avoir diagnostiqué la maladie dont votre chien est atteint. Il n’y a pas de traitement « général », et chaque cas est particulier. Un corps étranger, comme un épillet doit être retiré, et votre vétérinaire dispose d’un appareil (un otoscope) pour vérifier l’état du conduit horizontal et du tympan.
Si votre animal est atteint d’une infection bactérienne ou liée à des levures, n’oubliez pas de nettoyer également ses pattes : en effet, lorsqu’il se gratte, votre compagnon peut se contaminer les extrémités...et risquer une infection au niveau des griffes !

 
Comment nettoyer les oreilles de mon animal ?

L’oreille externe de votre animal a une conformation particulière, en « L » contrairement à ce qui se passe chez nous : le conduit est donc coudé. S’il est ainsi simple de nettoyer le conduit vertical, le conduit horizontal est plus difficile d’atteindre il peut s’y accumuler du cérumen ou des débris variés. Pourtant cette particularité anatomique rend le nettoyage plus aisé puisque le tympan est ainsi protégé !
 
Pour nettoyer les oreilles de votre compagnon, la technique est assez simple donc :
 
1. Habituez votre chiot ou votre chat dès son plus jeune âge, il acceptera plus volontiers ces soins, qui sont non douloureux mais requièrent un peu de patience.
 
2. Utilisez toujours un nettoyant formulé spécialement pour les oreilles de nos compagnons. Il est important de ne jamais utiliser d’eau, d’eau oxygénée, d’éther ou d’alcool. Ces liquides peuvent en effet provoquer une irritation et aggraver la maladie.
 
3. Introduisez la canule qui chapeaute en général le flacon pour faire couler le liquide nettoyant dans le conduit auditif, puis massez doucement la base de l’oreille.
 
4. Vous pouvez éventuellement laisser votre compagnon s’ébrouer : les liquides auriculaires permettent en effet de faire remonter le contenu profond du conduit (il faut alors prévoir d’opérer à l’extérieur, pour éviter les projections !). Sinon, utilisez un tortillon de coton pour récupérer en douceur le liquide et les impuretés. Une autre solution consiste à obturer le conduit avec une boule de coton après avoir introduit le nettoyant et à pencher la tête de votre chien pour permettre l’évacuation du liquide.
 
5. Répétez l’opération si nécessaire.
 
6. À l’aide d’un coton imbibé de liquide nettoyant, nettoyez le plat de l’oreille. Vous pouvez utiliser un coton-tige imbibé pour nettoyer les replis de l’oreille externe, mais n’introduisez en aucun cas ce bâtonnet dans le conduit auditif, vous risqueriez de « tasser » les éléments indésirables dans le fond. Attention : si votre animal se plaint de ses oreilles, penche la tête, ou si vous décelez une odeur inhabituelle, il est impératif de montrer votre compagnon à votre vétérinaire. Un traitement spécifique est alors nécessaire pour soigner la maladie dont il souffre, et les opérations de nettoyage peuvent être douloureuses, et surtout masquer des symptômes et fausser le diagnostic.
 

CONCLUSION :

Vérifiez régulièrement la santé des oreilles de votre animal, surtout s’il fait partie des races sensibles ou s’il vit dehors et notamment s’il aime se baigner. Afin de vous faciliter les soins d’entretien, n’hésitez pas à demander à votre équipe soignante un produit adapté pour le nettoyage, et en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire : lui seul pourra diagnostiquer précisément la cause d’une otite et vous prescrire le traitement le plus adapté.


Contact

1 chemin des pluviers
Angle 36 Boulevard des chasseurs
95 800 COURDIMANCHE
Téléphone : 01 34 46 06 50

Horaires

Lundi à vendredi : 8h15 à 19h30
Samedi : 8h15 à 18h30

Consultations sur rendez-vous

Urgences

sur appel téléphonique au 01.34.46.06.50, un répondeur vous communiquera le numéro pour appeler le téléphone portable du vétérinaire de la clinique qui est de garde à ce moment.